BALANCE TON RAT (1)

Louseurbalance 2

                                                  

C’est à la suite de l’initiative de GEOFFROY BOULARD, qu’Elisabeth Levy est tombée sous le charme de cet élu LR du XVII eme arrondissement

Elle était prudente au départ, flairant un coup Séguélo-Macronien et , faute de lièvre s’est demandée si on n’essayait pas de soulever un rat

Signalerunrat.paris, première appli de dératisation

participative, relève-t-elle de lopération de communication ?

 

Mais ouf !!! Non, il y avait bien un loup !!!

« Pas du tout. À lorigine, cette application devait servir doutil afin de mesurer lampleur de linfestation sur

lensemble du territoire de la capitale. Fin 2017, jai été alerté par des habitants du 17e arrondissement qui se

plaignaient de la présence massive de nuisibles à proximité dune aire de jeu pour enfants dans le square des

Batignolles. Jai alors immédiatement fait fermer le parc pendant deux mois afin que les services de la ville le

nettoient. Dans le même temps, jai reçu une pétition de parents qui ne voulaient plus mettre leurs enfants dans ce

quils appelaient la « crèche des rats ». Jai alors compris quon ne pouvait plus rester sans rien faire. Nous avons

donc lancé ce site mobile cet été avec la seule aide dun stagiaire qui avait des compétences techniques. Nous

avons déjà dépassé les 3000 signalements dont nous conservons systématiquement lhistorique afin de mieux

concentrer les moyens de la ville sur les secteurs tendus. »

 

Evidemment, la formule était sur toutes les lèvres…

Balancetonrat1

La dénonciation en mode « balance ton rat » est-elle une méthode daction efficace ?

Oui et non. Tout lintérêt de cette application réside dans le fait de présenter une cartographie à jour des zones les

plus infestées. Cest par exemple grâce à cette application que jai découvert quune école de larrondissement

navait pas organisé sa fête de fin dannée. La directrice avait dû renoncer à ouvrir son établissement parce que

sa cour ressemblait à une piste de Formule 1 pour rats. Cet exemple est symptomatique : si je prends

connaissance de la situation, cest grâce aux retours des citoyens et non grâce aux services de la ville.

 

Et Babette s’est dit : et si l’expérience menée par ce courageux et clairvoyant jeune républicain promis à un brillant avenir pouvait être transposée à Causeur !!! Finie Anasthasie, que l’on pouvait licencier sans indemnités, bienvenue à Eunasthasie, le logiciel qui ne coûte rien et qui permet de transformer en flics bénévoles Groschiant Isabeau et autres sycofientes qui ne demandent que cela !

Et voila, comment Babette, reprenant des accents républicains et patriotes se déguisa en Marianne appelant à dénoncer les suspects du haut de sa barricade

 

Balancetonrat2

 

 

Ajouter un commentaire