NATACHA POLONY CHEFTAINE DE MARIANNE

                

    Natacha Polony vient d’être nommée à la tête de Marianne.

Exit Renaud Dely, le curé mielleux de la gauche bien pensante. Marianne change de mec : après Kahn, l’homme qui voit l’autre Kahn « trousser les domestiques » au Sofitel (Chez les Kahn, on ne trousse qu’Anne- c’est bien connu), la famille Domenach portant sa croix de père en fils, il ne reste sur le radeau de la Merduse que le pauvre Maurice Szafran, dont la mèche est la pour rappeler à Orban que l’on peut avoir des racines magyares et rester progressiste ! Qu’on se le dise ! Marianne est une femme libre et donne son cul à qui elle veut

http://kelenborn.e-monsite.com/pages/nouvelles-1/canailles-escrocs-et-bouffons/partouze-a-marianne-par-le-marquis-de-sade.html

Libération crache dans le potage : cette poubelle aux trois quarts vide de lecteurs doit regretter que son cul n’ait pas plu à Kretinsky, le milliardaire tchèque  dont la vocation serait quand même de ne pas financer l’épouvantable populisme des « Sans –Dents »

A l’inverse, Causeur applaudit, lui qui n’est peut être pas entretenu par un milliardaire mais qui doit aussi se contenter de quelques planches pour surnager

On applaudit quoi au fait ?

Natacha Polony, c’est la Madone des mal-pensants, au point que certains de  ces mal-pensants, tendance bénitiers, manif pour tous et processions pour François Fillon, le crucifié de la dernière présidentielle la verraient bien canonisée par le Pape. Mais le Pape est un drôle de pape, qui défend les migrants quand il ne protège pas les pédophiles et qui faute de convaincre les rares fidèles de ne plus offenser Dieu, prêche pour qu’on n’offense plus Gaia !

Seulement voila : Natacha Polony m’agace tout comme m’agace Onfray.

Onfray peut se faire tribun quand il s’agit de dénoncer l’Islam pour ce qu’il est : au mieux une « religion de cons » comme disait Houellebecq mais le mieux laissant le plus souvent la place au pire , une religion qui prône le crime en s’inspirant simplement de la stricte lecture du Coran et de Mahomet , lequel était une sorte de Dutroux du désert . Bien, mais, dans le même temps, Onfray nous raconte que l’occident est coupable d’avoir mené des guerres au Moyen Orient, comme si les arabo musulmans ne semaient pas la terreur depuis des siècles, y compris en ayant organisé une traite des noirs qui a fait 14 millions de victimes dont il n’existe aucun survivant n’en déplaise à Taubira !!! Bref, Onfray, qui a besoin de 14 pages pour écrire ce qu’il pourrait faire en une contredit à la quatorzième page ce qu’il a dit à la première ! Comme quoi il faut être économe disait le révérend père Fillon !

Les « contradictions au sein du peuple » étaient une des logorrhées favorites des maos dans les années soixante dix avant que nos dits maos ne se reconvertissent qui dans le journalisme, qui dans l’escrologie, qui dans l’escroquerie, qui dans l’esprit d’escalier qu’il descend en titubant !

Natacha Polony c’est un peu cela : oh certes elle défend le peuple contre cette aristocratie aussi puante que ridicule qui méprise le sans-dents , le lumpen-prolétaire de la pensée harpo-marxiste  rive gauche mais…elle tombe à pieds joints dans la farce réchauffiste en nous servant cette soupe qui est quand même la meilleure qui ait été inventée par la caste au pouvoir pour rappeler à la populace qu’il existe des intérêts supérieurs à ses petites misères. Polony, qui ferait bien de plonger son nez dans les écritures des sceptiques (quand elles trouvent audience  et éditeurs), tombe dans le panneau, ne qui n’est quand même pas une preuve de grande clairvoyance ! Si elle était un tant soi peu finaude, elle devrait se demander pourquoi l’ImMonde, Laberration, Fiente Inter et autres latrines du service public, Macroléon et les parasites onusiens, la Commission européenne et tout ce que le monde politico merdiatique compte de parasites défendent la thèse du réchauffement laquelle présente , en outre, cet immense avantage de justifier l’arrivée des migrants ! Qui, parmi ces gens là n’a pas déjà du accueillir à sa table un pauvre réfugié climatique ?

Qui se ressemble s’assemble !

Marianne (qu’on appellera Merdane) avait une spécialité qui était celle de ce que par charité on pourrait appeler amalgame, que par réalisme on appellera ratatouille. Du temps de Jean-François Kahn à qui le seigneur a légué un cerveau tordu, tortueux et torturé, l’hebdo était friand de « Unes » vide-grenier ! Une semaine il y avait les « Escrocs » dans lesquels on pouvait trouver aussi bien le dernier Stavisky du moment mais aussi Danièle Gilbert, Alain Minc, les vendeurs de plats cuisinés, les sites de rencontre et bien sûr Raymond Domenech. Un peu plus tard, c’était les « Staliniens » où figuraient Georges Marchais ou son fantôme, Leroy-Crassepoutine de Louseur, mais aussi Aphatie, Geneviève de Fontenay voir les collectionneurs de Pikatchu ou l’inventeur du  pâté Hénaff !

Natacha sera donc à l’aise dans ce royaume d’Ubu ! Souhaitons qu’elle délègue à d’autre la mission de décerveler !

 

Ajouter un commentaire