MORT AU CON (pour Charb et la Toussaint)

               

                                                                            MORT AU CON

 

Il est des choses que vous déposez un jour dans les chiottes et qui ne veulent pas en sortir, comme si elles trouvaient finalement que c’était leur destination naturelle. M’ennuyant dans le TER, il y a quelques années déjà j’avais du me soulager de quelques euros pour acheter un bouquin dont j’espérais qu’il pourrait égayer mes voyages ! Las ! Après deux trois chapitres j’ai renoncé et il a atterri dans les latrines près du papier !

Ironie du sort , ce bouquin s’appelait les Fatwas mais n’avait pas été commis par Khomeiny ou Tariq Ramadan mais par …..Charb, malheureux directeur de Charlie hebdo, qui fut bien victime de la fatwa des premiers ou de leurs complices. 59 fatwas pour …123 pages : la justice de Charb ne demande pas d’interminables versets qui useraient djellaba et babouches et toutes les fatwas commencent par une « mâle » détermination : A MORT !!

A Mort qui au fait ? dans la liste qui relève d’un inventaire à la Prévert tout y passe : les lecteurs de journaux gratuits, les détergents, les fumeurs (tiens ça sent une intervention de Got) les chiottes des trains, les serveurs sexistes, les pubis à la française (sic) et même (comme Bedos on garde le plus drôle pour la fin pour que les gens pensent qu’ils vont finir par rire) mort à ceux qui ont peur de mourir !!!!

Mais n’est pas Prévert qui veut !

Non seulement on ne rit pas un seul instant à la lecture de cette pitoyable prose à moins d’avoir été reprogrammé pour trouver drôle les humoristes de France Inter, mais en plus le fond est d’une vacuité digne de la fosse des Mariannes ! C’est hors de la portée d’un humain de pouvoir en toucher le fond !

Tout cela ne serait que ridicule et on pourrait même dire que les frères Kouachi étaient d’indéniables louseurs pour s’en prendre à de telles cibles. Car, au surplus, Charb ne devait pas être le pire des misérables besogneux qui squattaient la maison d’Hara Kiri !

 Eh non, il y avait Maris, celui que quelqu’un comparait à « Jojo , ivre mort, au comptoir du café du commerce », l’économiste en chef de l’Île aux enfants que Fiente Inter avait accueilli pour faire chier le sinistre Jean-Marc Sylvestre , trop maladroit dans la politiquement correcte attitude, celui qui s’esbaudissait devant la richesse créée par les associations au point que l’on se demande pourquoi Hamon et Mélenchon n’ont pas encore imaginé de payer les augmentations du SMIC en distribution d’actions « Associations SA »comprenant même des parts de l’ARC ou du Carrefour du développement  !

Et puis il y avait Pelloux, sans doute le plus foireux de la bande ! Une pure monstruosité médiatique et la plus accomplie depuis l’invention de Tapie ! Tellement vrai que les rats du PAF merdiatique et de la bobocratie se l’arrachaient !!! Vous vous rendez compte !!! Un mec qui aurait fait la fortune de Roger Giquel car il aurait fait mouiller des millions de rombières empaffées ! Le symbole de la décrépitude de ce pays qui trouve tout naturellement asile à ….Charlie !

Alors, qu’aurait pensé Reiser de ce rassemblement étrange où les escrocs côtoient les petites vieilles agrippées à leur sac, où les moutons crient vivent le loup et qui, unanimement braillait : « Je suis Charlie », une meute pitoyable où les Joffrin-Mouchards, les Plenels et autres escrocs merdiatiques ou politiques communiaient dans l’horreur en ayant oublié de passer par un confessionnal d’où ils se seraient faits virer, à coup  de bottes dans le cul, par le curé car ils avaient les fesses pleines de sang et de merde !

La haut, Reiser doit se dire « Merde » ! Lui qui aujourd’hui subirait les fatwas du CSA, de l’ImMonde , de Laberration (quel ringard !), de Schiappa et Caroline My Ass et aussi de Vaselyne Bachelot et Laurence Parisot qui vont militer pour que les articles de « Elle » puissent figurer à l’épreuve de français du bac ! Lui dont l’humour est même banni des colonnes de Causeur , sans doute parce que le gros salopard a une plus grosse queue que Leroy Crassepoutine !Tout ça pour rien !!! Décidément « Vive les grandes vacances » que tu as prises pour ne pas voir cela ! Et si Charb passe par la avec son crayon dans le cul, botte le lui et demande au « gros salopard » de lui faire voir le sien !

Amen ! Et…mort aux Cons !!!

   MK 29/10/2017

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau