LETTRE A MONSIEUR LA PAPE

                   

Monsieur le Pape

  C’est en espérant que ma lettre vous procurera du réconfort, vous qui vous démenez, le lundi pour la planète, le mardi pour les migrants, le mercredi contre les curés pédophiles, le jeudi pour les chrétiens d’orient (ah oui seulement les années bissextiles) et les autres jours pour remonter le moral de vos ouailles, lequel est manifestement bien bas.

C’était si bien autrefois, quand votre ancêtre Urbain II régnait sur la chrétienté. Point de doutes existentiels et les misérables pécheurs étaient excommuniés par vos soins ou terminaient sur le bûcher. On ne discutait pas dans les rangs et les pécheurs venaient vous supplier d’accepter leurs indulgences pour gagner une place au paradis.

Las, tout cela est parti en quenouille

. Aujourd’hui, en misérables crypto mécréants qu’ils sont devenus, ils préfèrent acheter du GAFA ou du Bitcoin 

L’affaire a commencé avec cet imbécile de Galilée qui s’est mis en tête de faire tourner la Terre d’une manière non prévue par les saintes écritures. La peur des flammes l’a calmé mais ce n’était que partie remise. D’autres ont suivi, semant le doute et la désobéissance. Le septième jour est devenu le weekend end au lieu d’être celui de la communion. Des misérables comme Hubble ou Einstein ont fini de dévaster les schémas du créateur. Le blasphème va bon train quand certains affirment qu’il y a plus d’étoiles dans l’univers que de grains de sable sur toutes les plages de la terre. Et puis, un univers qui aurait été créé il y a 13.7 milliards d’années, ça ne rajeunit pas Moïse.

Comme si cela ne suffisait pas, voila qu’on a inventé l’ADN. C’était quand même mieux avant : pas besoin de prélèvement de salive : on voyait tout de suite quand une sorcière avait copulé avec Satan. Et voila que, ce faisant, on a découvert qu’Adam, l’œuvre du tout puissant, partageait 99% de ses gênes avec le chimpanzé et même 95% avec le cochon ! Même chose pour Eve , même si on se doutait qu’elle était un peu cochonne.

Tout cela fait désordre. On imaginait Dieu parfait et le voila brouillon. Enfin, on sait que ses dessins sont impénétrables mais pourquoi a-t-il éprouvé le besoin de faire plus d’étoiles qu’il n’y a de grains de sables sur les plages de la terre alors qu’il aurait suffi d’en faire une.  Et pourquoi avoir créé des milliards et des milliards d’étoiles et ne s’occuper que d’un pauvre satellite de l’une d’entre elles, au surcroît pas la plus brillante ? Pourquoi avoir noirci  autant de cahiers de brouillons avant de faire l’homme ?

Et, sait on jamais il y a une autre question : s’il a créé un Adam et une Eve sur toutes les terres qui entourent toutes les étoiles, ça va faire du monde à se bousculer à la porte du paradis. Le pape que vous êtes peut il affirmer à ses fidèles qu’ils ne seront pas en surbooking ?

Autant de questions auxquelles tes fidèles te pressent de répondre mon François. Avec toute l’humilité qui t’es due mais avec insistance quand ton attention semble détournée par les migrants, l’avenir de la planète et autres choses qui dépendent de la volonté du créateur.

Ah, sans doute pourrais tu dire, en surfant sur l’air du temps que toutes ces pseudo découvertes ne sont que des fake news. Mais sais tu qu’en plus de laisser semer le doute sur la pertinence de ses projets, le créateur a doté les humains d’une insondable imbécilité et les mêmes qui pensent que les pesticides sont une œuvre diabolique hausseront les épaules si tu leur affirme qu’Einstein et Hubble auraient du lire la Bible avant de raconter des mensonges.

Tu sais bien que tes ancêtres ont eu souvent la mauvaise idée de se mêler des affaires des pauvres mortels en les envoyant en croisades, à la guerre et au bûcher. Combien de fois le successeur de Saint Pierre a –t-il été le sous-traitant du tout puissant en envoyant au paradis les hommes bien avant la date prévue.

Alors, mon très cher Pape, tu sais à quel point les incongruités de la science rendent compliquée la vie de notre seigneur. C’était si facile de dire qu’il avait créé la terre plate comme une assiette avec cinq fruits et légumes chaque jour dedans pour que les hommes n’arrivent pas trop vite chez Satan ou Saint Pierre. Aujourd’hui, qui empêcherait le singe, la gazelle, le cochon, voire le moustique de demander que l’homme partage avec eux le paradis. Le moustique s’est d’ailleurs engagé auprès de Caron à ne plus piquer quand il sera sur la cuisse de Saint Pierre. Et puis, devoir s’occuper de tous les extra terrestres qu’il a du créer pendant 13.7 milliards d’années,  car j’imagine que ce n’est pas le big bang qui a créé Dieu, cela est une tâche certes à sa portée mais qui mériterait un coup de main. D’ailleurs, s’il y a d’autres papes dans l’univers, peut être pourrais tu organiser un G7 des papes en commençant par ceux de la voie lactée.

Ah, mais je constate qu’au fil de l’écriture, je me suis mis à vous tutoyer : sans doute ai-je suivi la pente naturelle dictée par la sympathie que j’éprouve à votre égard.

Non, je t’en supplie, très saint Pape, va donner un coup de main à Dieu laisse faire les hommes et si quelques migrants se noient, tu ne diras pas que ce n’était pas la volonté de Dieu. D’ailleurs, Greta a annoncé l’apocalypse, alors va donner un coup de main au seigneur pour assurer le transport et l’accueil des pauvres créatures que nous sommes et…. encore une fois fous nous la paix !

 

Ajouter un commentaire