UN CARROSSE DANS LA VARENNE

Bourrier2tx

 

                      Macronmaraisarbres varenne

 

                   

  Les gendarmes d’Ambrieres s’en souviendront. Alors qu’ils étaient à l’affût comme chaque jour de quelques automobilistes ayant abusé de la bouteille après avoir ostensiblement déposé un gilet jaune sur leur pare-brise ( Ce sont les plus dangereux -ndlr), ils ont vu un bien insolite équipage , roulant à seulement 60 km/h s’abimer dans la Varenne.

La chose était à priori impossible puisque , la vitesse n’étant pas encore limitée à 60 kmh sur les départementales, un tel accident ne pouvait survenir sauf si…le conducteur était ivre !!!

Quelle ne fut pas leur surprise lorsqu’ils découvrirent trois individus en piteux état émergeant des eaux de la rivière dans laquelle un carrosse tiré par des ânes était aux deux tiers immergé. La Varenne n’est pas profonde mais en cette saison pluvieuse on s’y noierait vite.

Il y avait la un couple : les Macroléon accompagnés de leur cocher : Edouard Lapipe.

Ils ont raconté aux gendarmes avoir voulu fuir Paris agité par la révolte de dangereux séditieux et devaient rejoindre un certain Johannes Claudius Juncker qui les attendait à Varennes pour les emmener en lieu sûr à Bruxelles. Mais , était-ce une erreur de leur Tomtom ou dû aux calmants que leur cocher avait pris pour se réchauffer, toujours est il qu’au lieu de partir vers l’est ils se sont retrouvés dans le Nord Mayenne.

Le préfet appelé sur les lieux a fait appel à la troupe pour protéger le carrosse des maraudes des « sans-dents » qui sévissent dans ce coin qui avait déjà été frappé par la fièvre aphteuse. Il a mis en garde la presse contre la diffusion de « fake news ». Non, le couple échoué dans la Varenne, ce n’était pas, contrairement à ce qui a été diffusé sur Twitter par de lâches anonymes, le pape François en compagnie de Beatrice Dalle et le cocher n’était pas le frère jumeau de Fernandel

A suivre

B.G.

 

                                                        LES GENDARMES D'AMBRIERES ENCORE SOUS LE CHOC MAIS VAILLANTS

Gendarmeambrieres

Ajouter un commentaire