A CHRISTOPHE GALFARD

               

     J’ai cette théorie, toute personnelle, jamais vérifiée par aucun comité scientifique ou autre instance du même renom ( mais par les temps quoi courent où la défunte académie des sciences de l’Union soviétique peut se féliciter d’avoir fait des émules consacrant sans vergogne la farce climatique avec autant de conviction que les tribunaux de lEglise pouvaient condamner Galilée faut il s’en affliger) selon laquelle les gens les moins dotés de ce que l’on appelle l’intelligence pouvaient utiliser le peu que leur a légué le créateur pour se montrer extrêmement efficaces sur des créneaux très étroits. De la même manière, des individus , considérés à juste titre comme très intelligents voir  tenus pour des génies pouvaient se révéler être de parfaits crétins là où les moins doués excellent.

  Toto Riina, le tristement célébre et sanguinaire parrain de la Mafia sicilienne était , selon ceux qui l’ont examinés lorsqu’il fut enfin mis en prison un ignorant mais capable d’intuitions d’une profonde justesse.

 A l’opposé, nul ne dotera que Steven Hawking , qui a réjoint le créateur afin de lui permettre de parfaire ses oeuvres était un grand astro-physicien. Pour autant, Hawking qui écrivait des choses bien plus intéressantes que ne le fera jamais Yann Moix ( mais à cette once avait-il du mérite ? )affirma un jour que les humains ne devraient pas se réjouir de voir débarquer des extra-terrestres car ces derniers, tel Prédator sans doute, viendraient pour nous piquer nos matières premières ! Comme si des créatures ( que l’intelligence humaine  ne peut même pas imaginer) ayant franchi par des moyens aussi inimaginables des milliers ou des millions d’années lumières s’intéressaient à une planete peuplée de petits singes pour aller faire le plein chez Total !

Je tombe sur la vidéo youtube d’une conférence organisée par TEDx Paris. Un certain Christophe Gaffard y parle des trous noirs et des univers parallèles, de la physique quantique et du chat de Schrödinger, toutes chose que moi, pauvre bougre ayant eu un bac A en 1968 de surcroît ai bien du mal à piger. Mais non seulement le conférencier est agréable ( Jack Lang aurait dit « quel bel homme ! ») et nombre de dames mures aimeraient l’avoir pour gendre mais il est intelligent et pédagogue. Du miel !

Et puis, la phrase de trop : Voila que notre homme nous explique que le génie est partout sur terre et, après avoir cité un français, Prix Nobel pour avoir développé la théorie quantique lance un «  Si on avait fermé les frontières à l’époque, on aurait été privé d’un prix Nobel « 

Accessoirement, d’ailleurs , on ne comprend pas car cela fait un peu ringard de se réjouir qu’un prix Nobel soit français dans un monde sans frontières bisounours où tout le monde il est gentil. Au mieux, cela fait gaulois réfractaire, au pire troisième mi-temps de rugby. Passons !

Mais surtout, notre scientifique est né au Maroc mais s’appelle Serge Harroche ! Peu probable que tel Benalla, il ait cru bon de franciser son prénom !

Que Christophe Gaffard se rassure : quiconque voudrait interdire à des gens de cet acabit de franchir les frontières serait un abruti.

Tout comme ceux qui pensent que ceux qui franchissent les frontières sont tous une chance pour l’humanité

            Martin.Kelenborn 10/4/19

Ajouter un commentaire