LES FACETIES DE GOUPIL LE ROUX ET LES MESAVENTURES DE JOSE

                                                                          

 

 

 

                                                        Goupil le Rouquin plein d'entrain s'en allait

I                                                       Invité qu'il était par le Prince du Palais

                                                        A s'assoir pour de vrai tout autour d'une table

                                                         Pour parler sérieusement du développement durable

                                                         Mais quel démon farceur avait pu lui souffler

                                                         De faire la route ensemble avec José Bové

                                                         Le matin était frais, la campagne agréable

                                                         L 'affaire se présentait sous un jour favorable

                                                        Mais d'où venaient alors cette impression étrange

                                                        Ce sentiment diffus qui soudain vous dérange

                                                        Goupil ,qui par nature sait flairer à  vingt lieues

                                                        Les oeuvres de Satan plus que celles du Bon Dieu

                                                        Sentit monter la fièvre au bord de ses narines

                                                        Ce n'était surement pas d'une brise marine

                                                        Ou bien du firmament que venait cette odeur

                                                        Propre à  faire gerber un régiment de sapeurs.

                                                        Lui apparut très vite comme un premier soupçon

                                                        Désignant clairement les pieds de son compagnon                         

                                                        Il était fort probable que le dernier savon

                                                        Qu'ils connurent vit le jour au temps de Mac Mahon

                                                        Mais son discernement se faisait plus diffus

                                                        Tout cela provenait clairement d'au dessus

                                                        Son voisin aurait il faute de déjeunette

                                                        Abusé indûment des charmes d'une biquette

                                                        Au surplus il n'avait pas choisi une jeunette

                                                        Plutôt une grabataire dans une maison de retraite

                                                        Goupil, grand expert dans l'art de faire la fête

                                                        Savait comment se faire tripoter la braguette

                                                        Sans que rien n'en parut au regard des bourgeois

                                                        Qui vous souponnent toujours de piétiner leur loi,

                                                        Celui la en tout cas était imprésentable

                                                        Quelle image donnerait il du développement durable

                                                        Au seigneur de ces lieux et à sa Dulcinée

                                                       Qui appréciaient fort peu les parfums de fumier

                                                       Il lui fallait tres vite trouver un stratageme

                                                       Apercevoir au loin quelque champs d'OGM

                                                       Qui auraient vu Bove par sa faux propulsé

                                                       Emporter avec lui l'odeur tant détestée

                                                       Mais ce Satyre puant avait fait tant et tant

                                                       Qu'on ne trouvait plus trace d'OGM dans les champs

                                                       C'est alors que soudain la chance lui sourit

                                                       Au détour d'un chemin il aperçut un puits

                                                       L'air grave et même inquiet il s'arrêta tout net

                                                       Et dit mon cher José, il nous faut mettre au clair

                                                       Des choses que j'ai lues récemment sur le Net

                                                       Il semble que plutôt que semer au grand air

                                                      Ces plantes diaboliques et traitres à la nature

                                                      Dans les puits , aujourd'hui on en fait la culture

                                                       Il serait bon , je crois que tu puisses descendre

                                                      Jusqu'au fond de ce trou pour vérifier ces dires

                                                      Car si c'était le cas , il serait bon d'apprendre

                                                      Au Prince du Palais qu'il faut s'attendre au pire

                                                      N'emporte pas ta faux car au fond de ce trou

                                                     J'ai bien peur qu'elle ne serve peu ou pas du tout

                                                     Mais emporte avec toi plutôt ce Tupperware

                                                     Que Zezette a acheté aux Maldives dans une foire

                                                     Remplis le à plein bord afin que tous comprennent

                                                     Que ceux qui ont planté méritent la pire des peines.

                                                      En entendant ces mots ne sentant plus sa joie

                                                      Bové se prcipite dans cette antre du diable

                                                     Si vite qu'il s'en faut de bien peu qu'il se noye

                                                    Cherchant frénétiquement les herbes redoutables

                                                     Quelques minutes passent, suivies d'un beuglement

                                                    "J'espère bien que tout ça c'est pas des boniments

                                                    Car a part sous mes pieds la dépouille d'un crapeau

                                                    Et de quelques limaces sans doute pas transgéniques

                                                     Il ne m'apparait pas que dans ce trou plein d'eau

                                                    Aient été déposées des matières chimiques

                                                    Aussi tu peux sans doute sachant ton amitié

                                                     M'aider comme il convient  sortir de ce trou "

                                                     "De la persverance , continue à chercher

                                                     Ceux qui ont dit cela ne sont certes pas des fous,

                                                     Pour ma part , je dois dire maintenant le temps presse

                                                    Car je vois que m'attendent la bas chauffeur et CRS

                                                     Je voulais dire  motards  car ils roulent devant moi

                                                     Et ne courent pas derrière comme au temps d'autrefois

                                                      Le Prince du Palais m'attend séance tenante

                                                     Je ne peux plus avant prolonger cette attente

                                                      Continue à chercher et attends mon retour

                                                      Si je devais tarder appelle aux alentours

                                                     Ah j'allais oublier s'il te prend une envie

                                                     Fais dans le Tupperware afin de garder pure

                                                     Cette belle eau de pluie dans laquelle tu croupis

                                                     Le plus beau des cadeaux que nous fit la nature "

 

                                                      L'élite des écolos porte le nom de bobos

                                                     Et dans la populace on trouve les nigauds

                                                     Qu'ils soient utiles ou pas grouillent aussi les idiots

                                                     Quand ce beau monde s'hybride cela donne un corniaud

                  

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau